La course aux premières pages sur Google est rude, si bien que de certains sites usent de pratiques « frauduleuses » pour grappiller quelques places en plus. Ce sont les algorithmes de Google qui déterminent les ranking page, mais il arrive que certains passent entre les mailles du filet. C’est pourquoi Google a décidé de mettre en place les filtres Panda et Penguin. Dans cet article, découvrez spécifiquement les caractéristiques du Penguin de Google.

À propos de Google Penguin

Dans l’optique de toujours proposer une expérience utilisateur optimale aux usagers, Google a mis en place différents filtres, dont Google Penguin. Quand Panda sanctionne les contenus de mauvaise qualité, Penguin de Google se focalise sur les pratiques d’optimisation des pages. Spamdexing et utilisations abusives des techniques de netlinking et ancres de liens sont les fraudes que cet algorithme traque.

La mission de l’outil Penguin de Google

Il faut savoir que Google est un moteur de recherche exigeant. Il établit des recommandations spécifiques auxquelles tous les sites doivent se plier pour espérer intégrer la SERP. Certains usent néanmoins de pratiques illicites et abusives dans le but de contourner les règles SEO qu’impose Google. Leur but est avant tout d’avoir une page rank optimale pour générer plus de trafic et gagner en visibilité.

La plupart du temps, les pratiques SEO frauduleuses favorisent l’apparition des sites de mauvaise qualité dans les premières pages de la SERP. Or, cela nuit grandement à la qualité de l’UX des internautes. C’est pourquoi Google a choisi de mettre en place des filtres programmés pour détecter et sanctionner les sites incriminés. En outre, le filtre Google Penguin a pour rôle de nettoyer l’index Google et de le débarrasser des sites de mauvaise qualité.

Son objectif

Lancé le 24 avril 2012, Penguin de Google a pour principe de démotiver les spammeurs et de susciter la peur. D’ailleurs, une amélioration de 3 à 5 % de la qualité des résultats de recherche proposés aurait été constatée selon Google des suites de la mise en place de cet algorithme. Penguin permet désormais une mise en valeur des sites qui respectent les techniques SEO que le moteur de recherche autorise.

Depuis sa création, Google Penguin a fait l’objet de plusieurs mises à jour (jusqu’à Google Penguin 6). Ce qui permet au moteur de recherche d’affiner davantage la filtration des innombrables sites lancés sur Internet.

À quel moment Google Penguin intervient-il ?

Si Google Panda contrôle les sites dans leur globalité, Google Penguin s’intéresse aux pages une par une. En ce sens, si l’une d’elles fait entorse aux consignes de Google, elle sera la seule à être pénalisée. Concrètement, il semble que Penguin de Google contrôle surtout les éléments externes de vos pages (netlinking) et il s’intéresse moyennement aux éléments internes. Lorsqu’il pénalise une page incriminée, celle-ci n’est pas blacklistée, mais perd en visibilité.

Selon Google, la mise à jour effectuée sur son algorithme Penguin prévoit un déclassement des sites dont les pratiques SEO vont à l’encontre des guidelines qu’il a établis.

Auparavant, les techniques de bourrin qui conduisent à une suroptimisation des pages ainsi que les répétitions abusives des mots-clés dans les contenus textuels étaient monnaie courante. Ces pratiques sont désormais considérées comme inadaptées, car elles nuisent fortement à la qualité d’un site. En outre, elles entravent les procédés de rédaction naturels que Google privilégie pour offrir une meilleure expérience utilisateur. Il en va de même pour l’utilisation d’ancres toujours identiques sur toutes les pages de votre site, la mise en place de lien sur des ancres optimisées, l’utilisation de liens issus de sites qui ne partagent aucune thématique avec le vôtre, etc.

Les différents types de pénalités

Google Penguin applique deux types de pénalités : manuelle et automatique.

Les sanctions automatiques

Les sanctions algorithmiques s’appliquent des suites de l’analyse d’un robot de Google sur votre site. Ce sont les filtres développés par Google qui posent automatiquement les pénalités. Google Panda et Google Penguin permettent ainsi de lutter contre les contenus de mauvaise qualité et les spams. Si à la suite d’un crawl, votre page a été déclassée, il est possible que Penguin y ait détecté des liens entrants de mauvaise qualité.

Les sanctions manuelles

Les sanctions manuelles sont, quant à elles, infligées par les Googlers (des agents du service qualité de Google). Ces derniers sont en charge d’inspecter votre site de manière approfondie. À partir du moment où vous subissez une pénalité manuelle, un message d’avertissement vous est envoyé dans la Search Console de Google. Vous y trouverez la sanction qui a été appliquée à votre site ainsi que des exemples des fautes relevées sur votre page de sorte que vous puissiez les corriger.

Comment éviter ces sanctions ?

Il est tout à fait possible d’épargner à votre site les sanctions délivrées par l’outil Penguin de Google tout en obtenant une page rank optimale. Pour ce faire, appliquez les bonnes pratiques qui rentrent dans les guidelines de Google. Évitez par exemple de lier vos pages en créant dans vos contenus des liens qui non ni sens ni cohérence. Abstenez-vous également de créer des backlinks en usant d’ancres suroptimisées.

Sachez que Google privilégie les liens naturels, c’est pourquoi il est préférable de bannir de vos pratiques les échanges abusifs de liens artificiels. De la même manière, prohibez l’utilisation de liens internes ou externes bourrés de mots-clés. Si vous êtes un adepte des spamCo, il serait aussi temps d’arrêter. Et enfin, évitez de passer par des logiciels SEO qui génèrent automatiquement et massivement des liens sur votre site. Cela nuit fortement à la qualité de vos contenus en plus d’inciter Google Penguin à pénaliser vos pages.

Relever la sanction Google Penguin

Pour savoir si votre site a été pénalisé par Google Penguin, effectuez un suivi régulier de votre positionnement dans la SERP. Penguin agit en temps réel. C’est pourquoi des analyses de positionnement à partir d’autres moteurs de recherche peuvent s’avérer nécessaire (par exemple Bing) . Ensuite, recherchez votre site en utilisant directement son nom. Si vous ne le retrouvez pas dans les résultats de recherche, cela signifie qu’il a été pénalisé par Google Penguin.

De la même manière, analysez le trafic de votre site sur deux périodes données. Cela vous permettra de visualiser une éventuelle chute de trafic. Dans le cas où une baisse notable de votre trafic organique est constatée après une mise à jour du filtre Google Penguin, cela veut dire que vous avez été pénalisé. À ce moment, il convient de faire appel à une agence spécialisée pour vous aider à sortir de cette sanction.

Notez que dans le cas des pénalités manuelles, vous avez la possibilité de soumettre une demande de réexamen à Google. Vous devez y détailler les actions que vous aviez effectuées pour rectifier les mauvaises pratiques imputées à votre site. Un spécialiste de Google examinera votre demande en passant votre site au crible. Si ce dernier a effectivement respecté les consignes, une levée de la pénalité manuelle peut s’appliquer. Dans le cas contraire, le maintien de la pénalité sera effectif et vous perdrez fortement en visibilité.

Entrez votre email pour découvrir les secrets qui vous permettront de vendre plus !

En rejoignant mon cercle privé vous recevrez ma newsletter hebdomadaire.

Merci pour votre inscription et à bientôt !