Lorsque l’on sait que près de 90% des internautes ne vont pas au-delà de la première page des résultats, on n’a d’autre choix que d’optimiser son site web. Être bien positionné dans les pages de recherche ne doit plus être une option pour les marques, mais une nécessite ! Un site bien référencé pour les moteurs de recherche a plus de chance de recevoir plus de clics qu’un autre classé en deuxième page. Toutefois, un bon positionnement dans les tops des résultats n’arrive jamais tout seul. C’est le fruit d’un long travail de référencement. Le SEO est l’un des canaux d’acquisition de trafic les plus puissants. D’où l’importance de ne pas faire l’impasse sur le référencement organique du site. Ce petit guide vous livre les conseils et les étapes clés pour améliorer votre stratégie SEO.

Comment faire du SEO : Guide en 9 étapes pour optimiser son site 

À moins d’opter pour un référencement payant (SEA), sachez qu’il est pratiquement impossible de se hisser en première page des résultats sans avoir optimisé son site web. L’optimisation SEO doit être au cœur de toute stratégie marketing. Cet outil d’acquisition fait preuve de bien des atouts. À savoir, il donne des résultats à long terme, et ce sans avoir besoin de payer les moteurs de recherche. Autant l’avouer tout de même, le SEO est une science un peu obscure, pas facile à appréhender. Les algorithmes évoluent sans cesse. Pourtant, un site doit être conforme aux exigences des robots d’indexation pour être bien référencé. Alors, comment faire du SEO ? À travers ce petit guide, découvrez les 9 étapes clés pour améliorer votre SEO.

Étape 1 : L’audit SEO 

Il est important de commencer par « pourquoi faire un audit SEO ? ». Beaucoup de gens hésitent encore à se lancer. Pourtant, une bonne stratégie SEO ne doit se passer à côté de la case « audit ». Réalisé en amont de la conception du site, un audit SEO est le point de départ de votre stratégie de référencement.

  • Comment pouvez-vous imaginer gagner la guerre sans établir un plan de bataille ? C’est justement l’objectif d’un bon audit de référencement. Il permet de mettre en place un plan d’actions détaillé pour améliorer le positionnement d’un site sur les SERP (Search Engine Résult Page).
  • Suite à une analyse en profondeur des pages, un audit SEO permet de mettre en lumière tous les facteurs bloquants à optimiser pour aider le site d’atteindre la première position des résultats. Aussi, c’est un outil efficace pour détecter toutes les opportunités à exploiter sur un site pour améliorer sa visibilité.

Conclusion : faire un audit SEO est crucial pour déterminer les points forts et les points faibles d’un site afin de mettre en place une stratégie de référencement pertinente. C’est donc une étape incontournable dans toute stratégie SEO.

Étape 2 : L’optimisation technique du site

Pour bien référencer un site, plusieurs points doivent être pris en compte. Parmi cela, l’optimisation technique du site. Eh oui, l’optimisation SEO d’un site ne dépend pas seulement des contenus visibles. Il faut également travailler les éléments techniques, c’est-à-dire les parties invisibles des internautes, pour maximiser ses chances d’atteindre la première page des SERP. Il peut s’agit du code, des URL, du temps de chargement du site… Tous ces éléments peuvent avoir un impact sur le positionnement du site sur les pages de recherche.

Le travail d’optimisation technique consiste donc à fournir une base technique propre au site pour faciliter la compréhension des robots d’indexation. Des corrections peuvent être apportées sur les éléments bloquants. Pour identifier les éléments techniques qui peuvent poser problème, il faut faire une évaluation de l’état du site. Voilà pourquoi il est important de faire un audit technique SEO dès le départ.

Étape 3 : Le recherche de mots clés

En matière de référencement naturel, le contenu est roi. Impossible pourtant d’optimiser les contenus du site sans une liste de mots clés pertinents. Ce sont ces mots clés qui vous permettent de vous placer sur les moteurs de recherche. La recherche de mots clés est donc une étape incontournable d’une stratégie SEO.

Choisir ses mots clés SEO ne se fait pas au hasard. De nombreux critères doivent être pris en compte. Pour espérer gagner une meilleure visibilité sur le web, il est essentiel de choisir des expressions qui plaisent à Google, et surtout qui répondent aux intentions de recherche des internautes. Pour définir les mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, vous devez donc connaître le langage de votre public cible. Quelles expressions utilisent-ils pour vous trouver sur la toile ? Aussi, privilégiez les mots clés de longue traîne pour attirer du trafic qualifié.

Une fois vous avez listé les principaux mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, faites une analyse de chaque expression. En analysant les différents mots clés et leur volume de trafic, vous pouvez déterminer les mots clés qui vous vendent vraiment. Orientez vos contenus en fonction de ces derniers afin de répondre aux attentes des internautes. Pour l’analyse des mots clés, vous pouvez utiliser l’outil Google Keyword Planner. Cet outil livre des données exactes sur le nombre de recherche d’un mot clé et les différentes combinaisons d’expressions liées à celui-ci.

Étape 4 : L’optimisation de contenu

Pour atteindre la première page des résultats des pages de recherche, un site doit proposer du contenu de qualité répondant aux exigences de Google et adapté aux internautes. L’étape suivante consiste donc à bien optimiser le contenu du site. Qu’est-ce qu’on entend exactement par optimisation de contenu ?

Un contenu bien optimisé doit avant tout répondre aux exigences des moteurs de recherche. Il faut qu’il intègre les mots clés stratégiques sur lesquels vous souhaitez positionner la page. Les articles publiés doivent également répondre aux attentes des internautes, c’est-à-dire apporter la bonne information à l’utilisateur. Un contenu bien optimisé signifie aussi un contenu bien structuré. Les contenus du site doivent être structurés par des balises Hn (H1, H2, H3…). Cela permet de bien hiérarchiser le contenu pour que le moteur de recherche puisse le comprendre plus facilement.

Qui dit contenu d’un site, dit aussi images, vidéos… Ces éléments doivent aussi être bien optimisés. Pour cela, il faut vérifier la qualité de l’image, sa taille, etc. Choisissez des images qui illustrent bien vos articles et qui peuvent apporter une réelle valeur ajoutée. Pour plus d’explication à ce sujet, n’hésitez pas à suivre la suite de l’article.

Étape 5 : L’étude du maillage interne

Le maillage interne est un élément à ne pas négliger pour améliorer son SEO. On entend par maillage interne les liens internes utilisés pour liées les pages entre elles. Celui-ci est important pour faciliter la navigation des internautes d’une page à une autre. Le maillage interne permet également de faciliter le travail des robots d’indexation. Grâce à ces liens internes, les robots peuvent lire facilement et rapidement vos pages et les indexés.

Pour construire ou améliorer votre maillage interne, il faut respecter certaines règles importantes. Tout d’abord, vous devez développer des Silos. Pour ce faire, songez à lier la page stratégique au niveau inférieur et ce dernier au niveau supérieur. Aussi, les contenus du même niveau doivent être liés entre eux. Il faut également corriger les liens internes brisés qui redirigent vers une erreur 404. Cela peut avoir un impact négatif sur l’indexation de la page, donc perturber le référencement naturel du site.

Étape 6 : L’optimisation de la stratégie de Netlinking

Une fois les liens internes optimisés, il faut passer à l’étape de netlinking. En référencement, on parle d’optimisation off-site. La stratégie de netlinking joue un rôle important sur la réputation de votre site internet. En effet, Google juge la pertinence d’une page en fonction de sa popularité. Plus une page est populaire, plus elle gagne une meilleure visibilité dans les résultats. D’où l’importance de bien travailler sa stratégie de netlinking.

Quand on parle de stratégie netlinking, ce sont les liens externes du site qu’il s’agit. Pour améliorer la réputation d’un site, il faut ajouter un maximum de liens externes de qualité pointant sur les pages les plus importantes. Attention tout de même aux liens en provenance des sites douteux ! Pour réussir votre stratégie netlinking, privilégiez seulement les liens venant des sites plus populaires.

Pour obtenir des liens entrants, vous pouvez recourir à la technique de Linkbaiting. C’est le meilleur moyen de recevoir naturellement des liens externes. Le principe est simple : proposer des articles riches en information qui suscitent l’intérêt des autres sites. Cela est important pour qu’ils puissent pointer des liens vers votre article. Pour optimiser votre stratégie de netlinking, sachez qu’il est aussi possible d’acheter des liens à partir de plateformes de netlinking. Sinon, vous pouvez aussi utiliser les réseaux sociaux pour améliorer votre stratégie netlinking.

Étape 7 : La sécurisation du site   

Pour classer un site dans les meilleurs résultats, les moteurs de recherche analysent plusieurs points. Parmi cela, on peut citer la sécurisation du site. Pour certains moteurs de recherche comme Chrome et Google, les sites non sécurisés sont marqués « non sécurisé ». Certes, cela n’a pas d’impact sur la notoriété de l’entreprise, mais peut nuire à son référencement naturel.

Pour Google, les sites sécurisés sont considérés comme sans dangers pour les utilisateurs. Il n’hésite donc pas à les classer dans la première page des résultats.

Comment connaître si votre site est sécurisé ou non ? Un site sécurisé utilise le protocole : https://, contre http:// pour un site non sécurisé. Si votre plateforme n’est pas encore sécurisée, n’hésitez pas à y installer un certificat SSL. Pour sécuriser un site, il suffit d’obtenir un certificat SSL et de l’installer sur la plateforme.

Étape 8 : L’optimisation du site pour les mobiles

Tous les moyens sont bons dès qu’il vous permet de gagner en visibilité. Aujourd’hui, la plupart des internautes viennent à partir de leur mobile pour visiter un site web. Pour répondre à ces attentes, les moteurs de recherche comme Google ont décidé de favoriser les sites ayant une interface mobile bien développée et efficace. L’optimisation du site pour les mobiles doit donc être au centre de toute stratégie de référencement naturel. C’est un moyen assuré d’améliorer son SEO.

Pour connaître si votre site est bien optimisé pour les mobiles, plusieurs outils sont à votre disposition. Vous pouvez, par exemple, tester votre site sur l’outil d’optimisation mobile de Google. Si l’une de vos pages n’est pas lisible sur un mobile, n’hésitez pas à faire appel à un expert dans le domaine corriger l’erreur. Sachez également que si votre site n’est pas optimisé pour les mobiles, vous risquez de perdre des clients. 

Étape 9 : L’analyse de la vitesse de chargement du site

La vitesse de chargement du site est l’un des facteurs les plus importants du référencement naturel. Il est donc important d’analyser la vitesse du chargement de votre site pour espérer gagner les meilleures positions. Non seulement, un site qui se charge lentement peut nuire au référencement, mais pousse aussi les internautes à aller voir ailleurs. Le temps de chargement de votre site peut donc avoir un impact sur votre trafic.

De nombreux éléments sont susceptibles de ralentir la vitesse de chargement d’une page comme les images de mauvaise qualité. Songez donc à vérifier la taille de votre image. Pour tester la vitesse de chargement de votre site, de nombreux outils s’offrent à vous dont Google Page Speed Insight et GTMetrix pour ne citer que les plus populaires.

Optimisation des contenus pour le SEO : 4 conseils de la rédaction

L’optimisation de contenu est un élément à ne pas prendre à la légère dans votre stratégie de référencement naturel. Le positionnement de votre site sur les SERP dépend en grande partie de la qualité des contenus que vous proposez. Si vous voulez donc atteindre les objectifs initialement fixés, pensez à bien optimiser vos contenus pour le SEO. Pour vous aider, voici 4 conseils essentiels pour l’optimisation des contenus SEO.

1 – Soigner les méta-titres et les méta-descriptions

Les méta-titres et méta-descriptions jouent un rôle majeur dans l’optimisation des contenus SEO. Il est donc important de bien travailler ces éléments. Pour ceux qui ne savent pas, les méta-tires et méta-descriptions sont les contenus qui s’affichent sur les pages de recherche lorsque l’on fait une requête. Ce sont ces deux éléments qui aident les internautes à déterminer ce dont vous proposez sur votre page. C’est donc la première impression que l’on a de votre site.

Il est crucial de rédiger des méta-titres et méta-descriptions attrayantes, claires et surtout optimisées pour le SEO. Voici quelques conseils qu’il faut absolument retenir :

  • Ne rédigez pas une méta-description trop longue, au risque d’être coupée par les robots. Votre méta-description doit être comprise entre 150 à 170 caractères. C’est l’idéal.
  • Même si les mots clés aident à bien positionner un site, n’abusez pas des expressions cibles. Dans le cas contraire, vous serez considéré comme un spammeur. Utilisez seulement les mots clés les plus recherchés et en lien avec votre article.
  • N’utilisez pas les mêmes méta-descriptions et méta-titres pour des pages différentes. Créez des balises méta originales pour chaque page.

2 – Rédiger des titres accrocheurs

Le titre de votre contenu doit être accrocheur et susciter l’envie de lire l’article. Il doit donc être extrêmement réfléchi et soigné. C’est la première chose que le lecteur verra sur votre page web.

  • Pour l’optimiser pour le SEO, vous pouvez y intégrer un mot clé stratégie. Attention à ne pas utiliser un titre composé d’une succession de mots clés !
  • Aussi, ne choisissez pas un titre ni trop court, ni trop long non plus. Il est préférable de choisir un titre qui ne dépasse pas plus de 65 caractères. Certes, vous pouvez aller un peu plus loin, mais c’est à vous de voir.

3 – Éviter l’accumulation des mots clés

Vous voulez certes que votre site se classe dans la première page de Google. Cela ne veut pas pour autant dire que vous devez accumuler tous les mots clés dans votre article. Pour booster le positionnement de son site en haut de la page, il peut être tentant de bourrer ses contenus de mots clés. C’est une erreur à éviter.

Abuser des mots clés revient à créer un contenu répétitif, donc peu attrayant pour les lecteurs. D’ailleurs, les robots considèrent cela comme de la triche. Assurez-vous donc de trouver la parfaite balance. N’hésitez pas à varier les différents types de mots clés : mot clé primaire, mot clé secondaire et mot clé longue traîne. Vous pouvez également utiliser des synonymes pour varier les expressions.

4 – Faire attention au duplicate content

Vous voulez optimiser vos contenus ? Faites attention au duplicate content, c’est-à-dire aux contenus dupliqués. Cela n’est pas très apprécié des robots d’indexation. En effet, les contenus dupliqués rendent l’indexation de votre site plus difficiles pour les moteurs de recherche. Assurez-vous donc de toujours proposer un contenu unique et original pour chaque page. Limitez au maximum les descriptions de produit génériques. De nombreux outils permettent d’analyser les pages contenant du contenu dupliqué sur votre site comme Siteliner.

Nous avons mentionné ici le contenu dupliqué, mais qu’en est-il des URL dupliqués ? Ces derniers ne sont pas également appréciés des moteurs de recherche. Faites donc bien attention aux URLs que vous attribuez pour chacune de vos pages. D’autres conseils importants à retenir, proposez régulièrement de nouveaux contenus. Cela permet de répondre aux demandes des internautes et d’améliorer votre stratégie de référencement organique. Lorsque vous rédigez un article, faites attention à la longueur ! En fonction du mot clé visé, un article devrait comporter en moyenne 500 mots pour obtenir un bon référencement.

7 indispensables pour lancer son entreprise - Mockup Livre

Saisissez votre email pour découvrir les secrets qui vous permettront de vendre plus !

En rejoignant mon cercle privé vous recevrez :

- mon mini-cours 360° de 7 jours pour vous aider à lancer (ou accélérer) votre entreprise

- ainsi que ma newsletter hebdomadaire.

Merci pour votre inscription et à bientôt !