Si vous ne pouvez pas le dire, alors c’est impossible.
Votre langage défini le possible, le visible.

La mer a changé de couleur ?

La mer est pourpre, la mer est violette, la mer est grise, la mer est noire … C’est étonnant !
La mer est bleue ! On sait tous que la mer est bleue.
Alors pourquoi dire qu’elle est autre chose que bleue ?
Ok elle a des nuances de bleu, un peu plus foncé et un peu plus clair, mais pour autant nous sommes tous d’accord qu’elle est et reste bleu.
Et pourtant dans l’odyssée d’Homère et dans plusieurs oeuvres pré-classique, la mer arbore de multiples couleurs : tout sauf bleu.
Il est peu probable que l’ensemble de la population de cette époque ait eu des défaillances visuel et que personne n’ait été capable de voir le bleu. Donc cet aspect étonnant vient d’ailleurs que d’un problème de vue.

Et si cela venait du langage ?
Il s’avère que le mot « bleu » est apparu que très tardivement dans l’histoire. Le mot « bleu » et d’après mes recherches il est apparu au 9ème siècle. Avant, la couleur bleu n’avait pas de mot.
Le langage a rendu le bleu « visible ».

Avoir un langage diversifié crée le relief dans la vie

On ne peut pas reconnaître une couleur si on n’a pas le mot associé pour la décrire.
Regardez, vous avez certainement vu sur internet cette blague, je vous la remets ici, où on compare la vue des couleurs par les femmes et par les hommes. Les hommes en verront 7 ou 8 là où les femmes verront un dégradé très clair d’un ensemble de couleurs qu’elles vont pouvoir user à souhait.
Là où un homme verra du bleu, elles pourront voir du bleu pétrole ou du bleu clair.
Bien sûr, ça ne s’arrête pas à une différence homme / femme. Alors pour autant certaines personnes ont un vocabulaire colorimétrique large et d’autres plus étroits.
Du coup pour revenir à ma petite histoire, il est évident, pour tous ceux qui n’ont pas de problèmes de vue, que la mer est bleue.

De la même façon, on peut voir que les eskimos ont 18 mots pour décrire la neige. Une neige solide, une neige friable, une neige prête à fondre … 18 mots différents pour précisément décrire la neige !
Personnellement, n’étant pas skieur, la neige c’est de la neige.
Bien sûr, il y a la poudreuse mais de la neige c’est de la neige. Des skieurs ont un peu plus de précision dans leur vocabulaire mais jamais autant que ces eskimos et leurs 18 mots.

J’habite dans une région plutôt chaude, j’habite actuellement dans le sud de la France. Ainsi la neige est peut-être apparue pendant à peu près une demi-heure sur les trois dernières années. Je suis rarement en contact avec la neige, je ne skie pas, du coup c’est une notion qui m’importe assez peu. En revanche les eskimos vivent continuellement dans la neige et il est extrêmement important qu’il soit capable de préciser quel type de neige auquel ils vont avoir affaire.

Le langage est proportionnel au besoin, tout ce qui n’est pas verbalisable n’est pas visible

Et en fait, avoir le vocabulaire adapté permet de se professionnaliser.
Avoir un vocabulaire large permet de voir les subtilités et c’est ce qu’on attend d’un professionnel.
Ce n’est pas forcément du snobisme d’avoir un vocabulaire propre à sa profession mais un vrai besoin. Cela permet d’éviter la périphrase et du coup d’être plus efficace. Regardez en médecine, en finance tout le monde a son vocabulaire propre.

Vous n’imaginez pas votre médecin vous dire : « vous vous êtes cassé le cinquième os en partant du gros doigt de pied en remontant dans la jambe droite » … Non ! C’est ni efficace ni professionnel.
Le vocabulaire lui a permis d’avoir les subtilités.
Regardez, rien que la main est constituée d’innombrables os. Si un médecin n’est pas capable d’avoir chaque os il passe à côté des subtilités et sera bien moins capable de résoudre les problèmes de ses patients.

Chaque professionnel a un langage large pour sa problématique ce qui lui rend visible les subtilités

Avoir un vocabulaire large pour la problématique que vous traitez vous permet de grandir et de vous professionnaliser.
Vous découvrez en apprenant le nouveau vocabulaire les subtilités qui font que vous pouvez résoudre vos problèmes.
Pour autant vos clients ne sont pas à cette étape et probablement n’y ont aucun intérêt. Ils ne connaissent souvent pas votre vocabulaire technique et spécifique et ils n’ont aucun intérêt à le connaître.
Alors vous en tant que professionnel ce n’est ni nécessaire, ni souhaitable de les asséner avec un vocabulaire technique qui leur fera peur et qu’ils ne comprendront pas.

Cela ne leur parle pas !
Ce qui compte pour le client c’est une solution à son problème. Il a une souffrance, un besoin et il veut le résoudre. Vous avez été identifiés ou vous pouvez être une des solutions à ce problème alors vous avez tout intérêt à parler dans un langage que le client comprend.

La subtilité n’intéresse pas vos clients, parlez leur de leurs problèmes

Parlez simple, parlez efficace !
Parlez problèmes du client et non pas technicité de votre solution.
La solution dans sa technicité n’importe que peu et elle n’intéressera que rarement le client.

En résumé, il est important pour vous d’avoir un vocabulaire technique large. Cela vous permet de vous professionnaliser et d’apprendre à voir les subtilités de votre métier. Mais il est aussi très important de ne pas faire transparaître cette complexité à vos clients parce que votre vocabulaire technique ne leur parle pas et il sera très dur de leur vendre votre solution si ça ne leur parle pas.

Si vous ne l’êtes pas déjà, n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne YouTube je fais plusieurs vidéos toutes les semaines pour vous aider à développer votre entreprise. Vous pouvez aussi télécharger mon-mini cours de sept jours gratuitement qui vous aident à lancer votre entreprise.
Je vous dis à très vite.

7 indispensables pour lancer son entreprise - Mockup Livre

Saisissez votre email pour découvrir les secrets qui vous permettront de vendre plus !

En rejoignant mon cercle privé vous recevrez :

- mon mini-cours 360° de 7 jours pour vous aider à lancer (ou accélérer) votre entreprise

- ainsi que ma newsletter hebdomadaire.

Merci pour votre inscription et à bientôt !